Nous faisons le constat que les enfants en savent beaucoup sur le monde extérieur à eux, mais très peu sur leur monde intérieur. Quels seraient les impacts chez les enfants du primaire s'ils avaient la possibilité de faire l'apprentissage de la connaissance de soi ? Pensons-nous que la connaissance de soi est innée ou que la philosophie et la psychologie sont trop compliquées pour les enfants?

"Mois après mois, il est possible de se construire pour devenir un être meilleur et plus éclairé. Il est dangereux d'attendre d'être en pleine mer pour apprendre à nager. Commençons sur le champ !"  Mathieu Ricard